Comment faire une carte grise ?

Tout le monde s’est posé cette question au moins une fois avant ou après l’achat d’un véhicule. Peut-être avez-vous tout simplement besoin de vous en faire une nouvelle suite à la perte de celle que vous possédiez. C’est un processus assez simple. Cet article vous éclairera mieux sur les démarches à suivre pour établir le certificat d’immatriculation de votre véhicule.

De nouvelles solutions plus pratiques pour faire sa carte grise !

Jusqu’au 5 novembre 2017, les formalités pour l’obtention du certificat d’immatriculation ne se faisaient qu’à la préfecture. Il fallait que vous soyez physiquement présent. Aujourd’hui, avec l’avènement des TICs ainsi que la digitalisation de nombreux secteurs, les choses ont bien changé. 

En effet, depuis la date du 6 novembre 2017, les guichets de la préfecture ont fermé. La majorité des systèmes ont été entièrement numérisés pour favoriser une meilleure performance générale et plusieurs raisons sous-tendent cette réforme.

D’abord, elle permet une réduction considérable du personnel et donc de faire des économies. En passant au numérique, les traitements des dossiers sont bien plus rapides et les délais d’attente se sont raccourcis. En gros, cette innovation modernise grandement ce secteur et vous facilite la tâche.

Tout y est à votre avantage. Vous pouvez désormais procéder à l’établissement de votre carte grise tranquillement depuis chez vous à n’importe quel moment de la journée. Il vous suffira de quelques clics et de remplir quelques formulaires. Finies, les longues heures d’attente et de route.

Il existe cependant différents types de demandes de cartes grises. Chacune d’elle est spécifique et les formalités peuvent ne pas être les mêmes. Ici, nous éluciderons les différentes démarches carte grise.

Pour un changement d’adresse

Si vous avez effectué un déménagement, vous devez absolument procéder au changement de l’adresse figurant sur votre certificat d’immatriculation. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers les services compétents de l’État. Vous pouvez également vous adresser à un professionnel reconnu exerçant dans ce secteur.

Voici une liste de documents qui vous seront demandés. Vous aurez besoin d’une photocopie de l’ancienne carte grise de votre véhicule, l’original de la demande du certificat et du mandat d’immatriculation. À cela s’ajoute une photocopie de votre permis de conduire ainsi qu’un justificatif de domicile ou une attestation d’hébergement. 

Notifions que cette procédure est différente lorsqu’il s’agit d’un changement de nom. Dans ce cas, il suffira d’une simple mise à jour des informations de la carte à votre disposition.

Pour une demande de duplicata de votre carte grise

En cas de co-titularité, une des deux personnes peut demander un duplicata du certificat d’immatriculation. Elle peut aussi être nécessaire en cas de perte. La demande est faite en ligne. Pour cela, plusieurs pièces sont à fournir. 

Vous devez avoir l’original de la déclaration de perte de votre carte, l’original de la demande de certificat et du mandat d’immatriculation, d’une photocopie de votre permis de conduire. Ajoutez aussi l’assurance de votre véhicule et la preuve d’un contrôle technique datant de moins de six mois si votre véhicule a déjà plus de quatre ans.

En cas de reprise de leasing

Vous pouvez décider d’acquérir la voiture que vous conduisez pendant ou à la fin d’un contrat de leasing. Il s’agit des locations qui vous proposent des options d’achat. Dans ce cas, vous devez procéder au changement de nom du propriétaire de la carte grise. Dans la plupart des cas, c’est la société de location qui effectue les démarches pour vous.

Si toutefois vous aimez prendre les choses en main, voici les documents qui vous seront nécessaires.

Il vous faudra une photocopie de l’ancienne carte grise de la voiture signée par la société de location avec les inscriptions exactes de la date de cession. Il vous faudra également l’original de la déclaration de cession et une photocopie de votre permis de conduire. Viennent ensuite l’assurance du véhicule, le mandat d’immatriculation et la preuve d’un contrôle technique de moins de six mois si la voiture est ancienne de plus de quatre années. 

Vous devez y joindre aussi une photocopie de votre justificatif de domicile ou une attestation d’hébergement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *