BMW Série 4 Gran Coupé


La BMW Série 4 Gran Coupé a été conçue comme un modèle de niche, mais ses performances de vente n’ont rien de niche depuis son arrivée en 2015. Avec plus de 860 000 exemplaires livrés à ce jour, le liftback aux lignes basses a dépassé les attentes sur presque tous les marchés, y compris au Royaume-Uni.

Comme on pouvait s’y attendre, le nouveau modèle Mk2 s’en tient à la même formule de design. Il partage sa partie avant avec les nouveaux Coupé et Cabriolet Série 4, y compris son énorme calandre, mais plus loin à l’arrière, on trouve des portes sans cadre et un hayon incliné qui s’ouvre en hauteur pour révéler un grand coffre.

En plus de succéder à la Série 4 Gran Coupé originale, cette voiture comble le vide laissé par la Série 3 Gran Turismo, qui s’est vendue lentement.
Greg Kable | Rédacteur en chef européen

Elle partage également une grande partie de son architecture intérieure avec ses deux homonymes, notamment le tableau de bord, qui comprend de série un cadran numérique de 10,25 pouces et un écran d’infodivertissement de 8,8 pouces (12,3 pouces en option). L’ensemble est agréablement haut de gamme et le système iDrive de BMW reste le meilleur de sa catégorie.

La Série 4 Gran Coupé n’est pas aussi accommodante que la Série 3, cependant, surtout à l’arrière, où son toit plus fortement incliné limite l’espace pour la tête, malgré les sièges bas.

Quatre variantes seront proposées dès le début des ventes au Royaume-Uni ce mois-ci : les 420i, 430i et M440i xDrive à essence et la 420d diesel. Alors que les autres modèles ont tous quatre cylindres, la M440i a un six cylindres en ligne – la dernière incarnation du moteur turbo 3,0 litres de BMW. La puissance augmente de 47 ch par rapport au moteur utilisé par l’ancienne 440i pour atteindre 369 ch. Le couple augmente également de 37lb ft pour atteindre 369lb ft, développé sur une bande comprise entre 1900 et 5000rpm.

Ces augmentations sont en partie dues au système mild-hybrid 48V, qui utilise un alternateur pour augmenter la puissance à l’accélération. Ce système permet également de faire tourner le moteur au ralenti pendant les périodes prolongées d’accélération lente dans deux des cinq modes de conduite de la M440i : Eco Pro et Confort.

C’est un moteur terriblement bien équilibré, avec une grande facilité de conduite et des qualités BMW indéniables. Il est très linéaire, avec peu de décalage perceptible et beaucoup de souplesse à bas régime, combiné à un comportement agréablement doux et respectueux du régime à haut régime.

La boîte de vitesses automatique à convertisseur de couple à huit rapports, de série, est rapide à réagir et très souple dans son fonctionnement, qu’elle soit laissée à elle-même pour changer les rapports ou que vous preniez le contrôle via les palettes montées sur le volant.

Le système à quatre roues motrices est réglé de manière à privilégier clairement l’arrière et est doté d’un différentiel arrière à verrouillage électronique M Sport, ce qui confère à la nouvelle M440i une traction exceptionnelle.

Il suffit de dire que cette voiture est vive. BMW annonce un temps de 0 à 62 mph de 4,7 secondes, soit 0,3 seconde de moins que l’ancienne 440i, et elle semble encore plus rapide, avec sa détermination et son excellente stabilité longitudinale.

Il y a une légèreté dans la M440i qui dément son poids à vide de 1825 kg. Il est très satisfaisant de descendre une route secondaire sinueuse en mode Sport. Les changements de direction rapides révèlent une agilité impressionnante, des mouvements de corps bien contrôlés et, si le DSC est désactivé, une capacité à divertir grâce à un bon nombre de réglages.

La direction n’est pas vraiment débordante de sensations, mais le système électromécanique est assez fortement pondéré et réagit de manière engageante en position décentrée.

Sur la suspension M Sport de série de la M440i, le roulement est un peu ferme, bien que les amortisseurs adaptatifs en option assurent une bonne isolation des chocs sur le bitume rugueux en mode Sport. Malgré cela, pour la conduite de tous les jours, il est préférable de choisir le mode Confort.

La nouvelle M440i représente une avancée considérable. Bien qu’elle soit plus grande et plus lourde que l’ancienne 440i, ses performances pointues et sa dynamique engageante la placent bien au-dessus de cette voiture. Elle est également beaucoup plus spacieuse et plus pratique.

À 54 670 €, vous devrez peut-être faire des efforts. Mais en tant que proposition de tous les jours, son attrait ne peut être nié.

Voir toutes les offres de voitures d’occasion