Suzuki Across



Le nouveau Suzuki Across ressemble énormément à un autre SUV électrifié de taille moyenne que vous avez peut-être déjà vu sur la route : l’actuel Toyota RAV4 PHEV. Cependant, il ne s’agit pas ici d’un cas inquiétant de plagiat de design. Si le nouvel Across ressemble au RAV4, c’est parce qu’il s’agit bien d’un RAV4, mais il a été conçu par le fabricant.

Vous avez peut-être remarqué que les petites marques japonaises telles que Suzuki ont actuellement une vie torride en Europe, principalement parce que la législation sur les émissions exige que leurs petits modèles soient équipés de technologies coûteuses de réduction des émissions, ce qui réduit les marges bénéficiaires déjà minces. Daihatsu a quitté l’Europe en 2013, Subaru est au bord du gouffre, et la nouvelle excitante selon laquelle Mitsubishi UE va vendre aux enchères son merveilleux patrimoine ne vient que parce que, au moins à court terme, elle aussi va partir.

On a l’impression qu’il s’agit d’une voiture familiale facile à utiliser, bien conçue et sans complexe pour le marché moyen, et son absence de compromis est peut-être ce qu’il y a de plus impressionnant. Elle est chère, bien sûr, mais elle conviendrait à presque tout le monde.
Matt Saunders | Rédacteur en chef des essais routiers

Mais Suzuki reste, après que le constructeur automobile le plus prolifique du monde ait pris une participation de 5% dans l’entreprise en 2019, ce qui a ouvert la voie au partage de modèles. En plus de l’Across hybride rechargeable, vous pouvez désormais acheter une version Suzuki du break hybride Toyota Corolla connu sous le nom de Swace, bien qu’une poignée d’anciennes marques maison de la firme soient toujours proposées.

Les Vitara, S-Cross, Swift et Ignis sont toujours là, mais uniquement avec des groupes motopropulseurs hybrides. On notera l’absence du Jimny standard, qui a été éliminé en raison des chiffres de CO2 qui étaient devenus une source d’embarras pour les dirigeants de la société.

Avec cet essai routier, vous en avez donc deux pour le prix d’un : une évaluation du nouveau Toyota RAV4 PHEV, un crossover mi-électrique étonnamment robuste, ainsi qu’un premier verdict sur cette nouvelle direction que Suzuki a choisi de prendre, plus par nécessité qu’autre chose.

La gamme Suzuki Across en un coup d’œil

Suzuki a tendance à opter pour une gamme réduite et une offre d’équipement sans fioritures pour ses voitures, mais avec l’Across – peut-être parce qu’elle n’a pas l’habitude de vendre des voitures à un prix supérieur à 40 000 € – elle a dépassé même ses propres normes de simplicité.

La voiture n’est proposée qu’en une seule finition et un seul niveau d’équipement ; il n’y a que six couleurs au choix ; et seules des options montées par le concessionnaire sont disponibles, l’une d’entre elles étant le câble de charge à sept broches fourni avec notre voiture d’essai.

Les autres accessoires comprennent une grille de séparation du coffre, des tapis de sol en caoutchouc et des garnitures de seuil de porte un peu plus flashy que la norme.

Quelle voiture ? Marché des acheteurs de voitures neuves - Suzuki Across



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *