Célébrer le 110e anniversaire d’Alfa Romeo avec la Giulia Veloce


Alfa Romeo a fêté son 110e anniversaire cette année. Il s’agit d’une étape importante, qui en fait l’un des plus anciens fabricants au monde. Alors que les célébrations ont été entravées par la COVID19, Alfa a poursuivi la réouverture de son musée à Arese le 24 juin, date à laquelle la société était déjà fondée, pour le plus grand plaisir des Alfistes du monde entier. Alors que l’année 2020 touche à sa fin, j’ai décidé de célébrer le 110e anniversaire d’Alfa Romeo à ma façon en testant la dernière Alfa Romeo Giulia Veloce. Je n’ai pas été déçu !

Lorsque la nouvelle Alfa Romeo Giulia a été lancée en 2016, elle a inauguré une toute nouvelle ère pour le constructeur automobile milanais. Dans une mer de berlines modernes d’apparence plutôt moyenne, la Giulia s’est distinguée par son style attrayant et sa prétention sportive. Mais la vraie question est la suivante… a-t-elle l’âme, cette pétillante excitation qui a toujours fait la particularité d’Alfa ? Je me suis mis au volant de la dernière Alfa Romeo Giulia Veloce pour le découvrir.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
La Giulia Veloce est un véritable tourneur de têtes

Ma dernière expérience avec une Alfa Romeo remonte à deux ans, lorsque j’ai possédé puis vendu ma S3 Spider 1988. Comparer une vieille décapotable italienne à une berline de sport italienne toute neuve, c’est un peu comme racler de la craie avec du fromage. Ce n’est tout simplement pas une comparaison équitable. La S3 Spider que vous voyez représente l’Alfa Romeo d’autrefois, avec son moteur à double arbre à cames en tête et sa position de conduite décentrée et gênante. C’est cette dernière qui m’a forcé à vendre ma Spider et depuis qu’elle est partie, cette douce Alfa à double arbre à cames me manque énormément.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Le style et le profil de la berline Giulia sont étonnamment compacts

Vous voyez, le quatre cylindres à double came a été le cœur battant d’Alfa pendant de nombreuses décennies. Elle a alimenté toute une série de modèles des années 1960 aux années 1990. Pour l’Alfisti, c’est ce moteur qui a toujours donné aux voitures leur âme, cette touche de magie qui les rend exaltantes à conduire. Malgré les compromis et la douleur qui accompagnent souvent la possession d’une vieille Alfa, ceux-ci disparaissent toujours lorsque vous trouvez le moment parfait sur la route. Ainsi, lorsque l’Alfa Romeo Giulia Veloce est arrivée, on peut dire que j’étais plus qu’un peu curieux de voir si elle pouvait être à la hauteur de cet héritage.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
L’insigne qui signifie tant pour tant d’Alfistes dans le monde

Pour moi, le Giulia est l’un des plus beaux saloons sur la route aujourd’hui. Alors que certains rivaux insistent pour styliser leurs voitures comme des chasseurs de cravates sur roues, l’Alfa se distingue par son profil gracieux et son style italien caractéristique. Les courbes adoucies sont très agréables à l’œil, avec juste ce qu’il faut de style agressif pour suggérer qu’il s’agit d’une berline turbo avec 280BHP au compteur. La voiture d’essai a également été finie en bleu Misano, une teinte très attrayante et absolument fantastique, qui a été complétée par la dernière version des alliages Alfa à cinq trous. A l’arrêt, la Giulia Veloce est resplendissante dans son costume italien bien aiguisé.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Et l’insigne d’aile qui marque cette Giulia comme une berline sportive assez spéciale

En entrant dans la cabine de Giulia Veloce, un air de qualité supérieure vous frappe tout de suite. Le tableau de bord est élégant et moderne, avec toutes les commandes au bon endroit. La finition des tableaux de bord et des commandes est à la fois agréable à l’œil et au toucher. Le volant à fond plat est agréable à tenir et il est juste de la bonne taille. Les sièges en cuir noir sont un peu fermes, mais ils offrent un bon soutien et sont bien conçus, comme on peut s’y attendre pour une berline sportive italienne. En fait, c’est un endroit très agréable à vivre et elle est équipée de tous les accessoires et extras de conduite que vous vous attendez à trouver dans une nouvelle voiture de haut de gamme.

La collection de souvenirs de voitures anciennes de GPBox

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
La finition intérieure est de grande qualité, avec un volant bien dessiné. Il est également chauffé, ce qui est une bénédiction en hiver !
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Les cadrans ont une belle qualité d’impression et le levier de vitesse donne des indications sur la boîte automatique ZF 8 Speed
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Les pagaies manuelles sont assez longues, mais pour de bonnes raisons
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Les sièges sport en cuir sont également chauffants et électriques, avec de nombreuses possibilités de réglage pour obtenir la position de conduite idéale.
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
De plus, les appuie-tête en relief du logo Alfa sont super doux et très agréables au toucher

Un détail qui se détache à l’intérieur est celui des palettes de changement de vitesse manuel derrière le volant. Elles sont agréables et solides au toucher, ce qui confirme une fois de plus le sentiment de qualité. Elles sont également énormes, bien plus longues que ce à quoi on pourrait s’attendre. Ce que vous voyez n’est qu’un subtil aperçu de ce qui va suivre. Plus d’informations à ce sujet dans un instant.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Le mode normal offre un bon compromis entre puissance et efficacité
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Le mode d’efficacité avancée offre la meilleure économie et fait vraiment poirer le côté sauvage de la Giulia Veloce

En allumant le moteur 2.0ltr de la Giulia Veloce, elle démarre par défaut en mode « N ». L’expérience de conduite de l’Alfa est essentiellement organisée autour de ce qu’elle appelle « D.N.A », qui vous permet de choisir les réglages du groupe motopropulseur et de la suspension, en fonction de votre humeur. Pour ceux qui connaissent la fantastique boîte de vitesses ZF à 8 vitesses, ces modes de conduite sont la clé de l’expérience de conduite moderne d’Alfa. Ainsi, si vous recherchez une conduite détendue, il vous suffit de choisir « Normal » ou « Efficacité avancée ». Sur la route, ces deux modes sont très civilisés, la boîte automatique ZF faisant de la Giulia une voiture très facile à conduire. Elle est raffinée et silencieuse et le moteur répond bien, les changements de vitesse étant à peine perceptibles. En tant que mode de transport A-B, la Giulia Veloce fonctionne superbement, vous amenant là où vous devez être avec un minimum d’efforts et de tracas. On a cependant l’impression que l’Alfa retient quelque chose et c’est là qu’intervient le « mode dynamique ».

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Le mode dynamique est une pure montée d’adrénaline, à tel point que vous aurez envie de le conduire en D tout le temps !

En tournant la molette de sélection sur « D », l’Alfa Romeo Giulia Veloce se transforme soudainement en quelque chose de très spécial. La note du moteur change immédiatement, sautant d’environ 500RPM. En même temps, la sonorité de l’échappement change aussi de façon assez spectaculaire… soudain, on l’entend plus clairement et, à mesure que l’on fait tourner le moteur turbo de 2,0 litres, il râpe et crépite. Et lorsque vous tenez le volant, il devient un peu plus léger dans vos mains, vous incitant à le tourner plus rapidement et plus agressivement.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Le moteur 2.0 SACT à quatre cylindres a vraiment du punch
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
C’est incroyable comme ce moteur à SACT sonne si proche de l’ancienne Alfa Twin Cam

Lancée à partir d’un départ arrêté, la Giulia Veloce tire très fort avec une poussée importante du turbo. Sur le papier, les statistiques indiquent qu’elle peut faire un 0-60 en 5,7 secondes et elle semble certainement aussi rapide. Elle vous repousse littéralement dans votre siège, avec un changement de vitesse en un clin d’œil. Le grondement du moteur est étonnant et le son d’échappement râpeux ne fait qu’ajouter à l’excitation. Soudain, j’ai su que j’étais dans une vraie Alfa Romeo, le grondement du moteur et le bruit de l’échappement étaient presque comme ceux de la vieille Alfa à double arbre à cames. En fait, cela me rappelait ma S3 Spider quand elle était en chanson, mais avec des sacs plus puissants et plus confortables. La sensation était tout simplement exaltante, car toute la voiture était vivante, presque pétillante d’un pétillement que l’on ne peut obtenir que dans une Alfa classique bien triée. On avait vraiment l’impression de conduire au paradis… mais le meilleur était encore à venir.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Sur la route, la Giulia Veloce est un véritable plaisir à conduire

Le mode dynamique est vraiment très amusant, mais la vraie partie de la fête est dévoilée lorsque vous mettez la franchement géniale ZF autobox en mode manuel. Soudain, la Giulia Veloce se transforme une fois de plus. En entrant dans les virages, les leviers de changement de vitesse au volant fonctionnent si bien que les vitesses changent à volonté. Les rapports manuels sont parfaitement adaptés au moteur et lorsque vous accélérez fortement, il tient le rapport, attendant que vous donniez l’ordre de changer. En mode manuel, le moteur rugit littéralement, vous poussant à pousser la berline sportive à fond dans les virages serrés et rapides. Et c’est là que ça devient encore mieux.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Il supporte très bien l’hiver, mais il peut être un peu nerveux quand il est vraiment mouillé.

La maniabilité de l’Alfa Romeo Giulia Veloce est tout simplement phénoménale. Je l’ai testée sur mon parcours d’essai favori, la berline sportive, avec un roulis de caisse quasi nul. La direction est super légère et réactive, la traction arrière vous donne juste ce qu’il faut de feedback. La suspension est si bien réglée qu’on n’a pas du tout l’impression d’être dans une berline. En fait, elle se comporte plutôt comme une berline, ce qui est étonnant. Elle semble légère, agile et maniable et elle ne fait qu’avaler les virages et vous recrache de l’autre côté avec un grand sourire sur le visage. C’est là que la répartition du poids 50/50 prend tout son sens. Et lorsque vous faites la course sur la route, en saisissant le volant, les leviers de changement de vitesse à palettes extra longues brillent vraiment, permettant de toucher légèrement du bout des doigts. L’équilibre est tout simplement magnifique, vraiment !

A cela s’ajoutent les freins qui sont puissants et qui tirent bien sur la berline, vous donnant ainsi beaucoup de confiance. Si vous poussez un peu trop fort, surtout sur le mouillé, vous pouvez sentir l’arrière sortir, mais le niveau de contrôle est là. Il y a longtemps qu’une voiture ne m’avait pas laissé dans un état d’émerveillement total, mais la Giulia Veloce a fait exactement cela et bien plus encore. C’est tout simplement époustouflant !

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Les alliages à finition sombre de 18″ sont étonnants. Et comme prévu, les pneus P Zero Run Flat génèrent un peu de bruit de roulement.
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Les freins à disque ont une bonne puissance de freinage
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Il y a beaucoup de place pour les jambes à l’arrière
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
La botte n’est pas énorme et n’est pas non plus particulièrement profonde, mais il y a suffisamment de place pour la boutique hebdomadaire
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Mais cela n’aura pas d’importance car l’écorce des deux pots d’échappement vous fera prendre le long chemin du retour !

Après une semaine complète de test, je suis complètement tombé amoureux de la Giulia Veloce. Elle m’a tout simplement époustouflé par son aspect de voiture complète. Elle a tellement de qualités et tous les ingrédients nécessaires pour en faire la voiture du conducteur ultime. Mais le plus important, c’est qu’elle a l’apparence et la conduite qu’une Alfa devrait avoir. Cette âme qui a toujours fait la particularité d’Alfa a été superbement façonnée en une berline de sport épique. 110 ans plus tard, c’est une joie de savoir qu’Alfa Romeo a réussi à garder ce lien avec son passé de course automobile. La Giulia Veloce perpétue cet illustre héritage sportif de la meilleure façon possible.

Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
Alfa Romeo doit être félicité pour avoir construit une voiture qui craque
Célébrer le 110e anniversaire d'Alfa Romeo avec la Giulia Veloce
L’héritage du patrimoine sportif d’Alfa prend vraiment vie quand on se met au volant de la Giulia Veloce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *