Quels sont les véhicules éligibles à la prime à la conversion ?

La prime à la conversion est une aide gouvernementale destinée aux français désirant acheter un modèle de voiture moins polluant. Son octroi est soumis à quelques conditions. Aussi, pour en bénéficier, il faut connaître et respecter les critères.

Rappel sur la prime à la conversion

La prime à la conversion est une aide sous forme de prime dont l’objectif est d’encourager l’utilisation d’un véhicule moins polluant. En contrepartie, l’acquéreur doit mettre à la casse son ancienne voiture diesel ou essence dans un centre VHU.

La prime ne touche pas uniquement une automobile achetée au comptant. Il concerne aussi une voiture leasing (LOA) et la voiture en location longue durée (LLD). Dans ces cas, la durée de location doit être supérieure ou égale à 2 ans.

Cette prime est ouverte à toute personne majeure domiciliée en France. Le candidat à la prime a un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 13 489 € pour une part. Les personnes ayant un revenu fiscal de référence supérieur à 13 489 € peuvent aussi en bénéficier, mais le montant sera réduit.

Les critères du véhicule éligibles à la prime de conversion

Critères généraux

  • La voiture leasing, louée ou achetée doit coûter 60 000 € au maximum.
  • Il doit s’agir d’une voiture particulière (VP) ou d’une camionnette (CTTE).
  • Le véhicule peut être neuf ou d’occasion, à condition qu’il remplisse les critères exigés par la loi.
  • Il ne doit pas être considéré comme accidenté ou endommagé.
  • Il doit avoir une immatriculation définitive française.
  • L’acheteur ne doit pas revendre la voiture dans les 6 mois suivant son acquisition. Il doit aussi attendre que le véhicule ait parcouru au moins 6 000 km avant de le vendre.
  • Les 2 roues, 3 roues et quadricycles sont également éligibles à condition que la puissance maximale nette du moteur soit supérieure à 3 kW. Ils ne doivent pas être revendus avant 1 an ou avant d’avoir parcouru 2000 km.

Critères particuliers

  • Le véhicule nouvellement acquis devra avoir un taux d’émission de CO2 inférieur ou égale à 116g/km.
  • Crit’Air 0 (Véhicule électrique) : éligible.
  • Vignette Crit’Air 1 (hybride rechargeable et essence immatriculée à partir de 01/01/2011) : les personnes morales et les ménages ayant un revenu supérieur à 32 470 € par part, ne sont plus éligibles.
  • Vignette Crit’Air 2 (essence immatriculée après le 01/01/2006 et diesel immatriculé à partir de 01/01/2011) : toutes les voitures immatriculées avant le 01/09/2019 ne pourront pas bénéficier de la prime.

Récapitulatif :

Sont éligibles :

  • les voitures électriques ;
  • les voitures hybrides ayant un taux d’émission inférieur ou égal à 116 km/h
  • les voitures essence ou diesel ayant un taux d’émission inférieur ou égal à 116 g/km et immatriculé après 1er septembre 2019.

Sont exclues de la liste de bénéficiaires les personnes morales et les personnes ayant un revenu supérieur 32 740 €. Sauf s’il s’agit d’un achat de véhicule électrique.

Avec ces critères, bon nombre des nouvelles citadines à motorisation thermique sont éligibles à la prime à la conversion.

Critères de la voiture à mettre à la casse

Le candidat à la prime doit se séparer d’un ancien véhicule polluant qui lui appartient. L’ancien véhicule doit remplir tous les critères suivants :

  • être une camionnette ou une voiture particulière dont le PTC est inférieur à 3,5 tonnes ;
  • avoir appartenu au prétendant à la prime pendant au moins 1 an précédant l’acquisition de la nouvelle voiture ;
  • avoir été immatriculé pour la première fois avant 1997 (essence) et avant 2006 (diesel) ;
  • ne pas être considéré comme endommagé ;
  • ne pas faire l’objet d’un gage ;
  • il doit être remis à un centre agréé pour être détruit dans les 6 mois suivants l’acquisition de la nouvelle voiture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *