Jaguar E-Pace 2022 : essai à long terme


Pourquoi nous l’utilisons : pour savoir si une nouvelle plateforme et la puissance du PHEV ont rendu le Jaguar E-Pace parfaitement apte au combat.

Mois 1 – Spécifications

La vie avec une Jaguar E-Pace PHEV : Mois 1

Accueil de l’E-Pace au sein de la flotte – 4 mai 2022

Parlons de l’éléphant dans la pièce : que se passe-t-il chez Jaguar ? Pas grand-chose, semble-t-il. Du moins en apparence, bien que l’équipe du siège social de Coventry soit probablement très occupée à préparer sa réinvention, prévue pour 2025. À cette date, elle prévoit de se relancer en tant que marque de luxe exclusivement électrique, au même titre qu’Aston Martin et Bentley.

Cela ne laisse apparemment pas beaucoup de place à sa gamme existante, qui est menée par les Jaguar F-Pace, Jaguar I-Pace et Jaguar E-Pace, dont un exemple vient de rejoindre notre flotte à long terme. S’il est difficile de voir comment ces voitures s’intègrent à la nouvelle gamme, elles restent très pertinentes pour le marché actuel, tous des SUV pour les familles, l’un entièrement électrique et les deux autres avec des options de motorisation hybride rechargeable.

Des trois, c’est l’E-Pace qui s’est le moins vendu l’année dernière, même si je parierais que c’est parce que Jaguar a dirigé son approvisionnement en puces vers les modèles les plus chers et rentables et/ou ceux (l’I-Pace) qui contribueraient à faire baisser ses émissions moyennes pour éviter les amendes.

L’E-Pace s’est vendu à un peu plus de 3600 unités l’année dernière – à peu près le même nombre que son rival Porsche Macan, mais toujours loin des ventes d’un autre ennemi, l’Audi Q3.

Ce dernier E-Pace est même allé jusqu’à adopter une nouvelle plateforme lorsqu’il est arrivé l’année dernière comme une mise à jour de la voiture lancée en 2017.

Il s’agit de la plateforme PTA qui a été utilisée pour les refontes de Land Rover Discovery Sport et Range Rover Evoque de l’année précédente. Jaguar a affirmé que les nouveaux soubassements bénéficient à la tenue de route, à la conduite et au raffinement général, mais surtout, ils accueillent les groupes motopropulseurs hybrides légers et hybrides rechargeables, qui étaient cruciaux pour que le E-Pace vive.

Il y a maintenant cinq modèles disponibles, tous hybrides, à l’exception du modèle diesel d’entrée de gamme. La plupart sont des mild-hybrides, mais le modèle haut de gamme (notre voiture) est un hybride rechargeable.

Baptisée P300e, elle associe un moteur essence 1,5 litre trois cylindres de 197 ch à un moteur électrique de 107 ch sur l’essieu arrière et une batterie de 15 kWh sous le plancher du coffre. C’est le plus rapide des E-Pace, avec un temps de 0 à 62 mph de 6,5 secondes, mais aussi une consommation de 141 mpg et des émissions de CO2 de seulement 44 g/km. L’autonomie en mode électrique à partir d’une charge complète est de 40 km.

R-Dynamic S est le plus bas des trois niveaux de finition disponibles pour la P300e, coûtant €45,995. Mais si l’on ajoute un nombre absurde d’options (voir à droite), notre voiture coûte plus cher que la version haut de gamme HSE.

Sans tous ces extras, il y a toujours une longue liste d’équipements de série, dont les plus importants sont une caméra 3D à vision périphérique, le vecteur de couple au freinage, le contrôle dynamique de la stabilité et le système d’infodivertissement Pivi Pro de 11,4 pouces.

Ce dernier représente un changement monumental pour Jaguar Land Rover, qui a souvent été critiqué pour avoir été à la traîne de ses rivaux allemands en termes d’info-divertissement. Elle a donc régulièrement mis à jour son offre pour tenter de rattraper son retard. Mes premières impressions du système, introduit pour la première fois dans le nouveau Land Rover Defender, suggèrent qu’il a finalement réussi à le faire.

Dans la lignée de l’intérieur élégant et haut de gamme, le système d’infodivertissement est bien conçu et, à mes yeux, plus classe que ses équivalents allemands. Le temps nous dira si cela se traduit par une bonne expérience d’utilisation quotidienne.

L’expérience globale jusqu’à présent est tout aussi positive. Ce doit être une excellente voiture, compte tenu du fait que l’espace des SUV compacts de luxe est maintenant très peuplé, et dès le départ, elle a dépassé les attentes.

J’ai mentionné l’intérieur, qui est confortable et accueillant, mais il est également excellent à conduire, avec une direction satisfaisante et directe qui est dynamique mais aussi facile à maîtriser, et un roulement souple mais ferme (grâce aux roues de 20 pouces de notre voiture, qui ont coûté 1240 € de plus).

Je sais déjà que le E-Pace ne gagnera pas sur le plan de la praticité. Son coffre est considérablement plus petit que celui du Q3 et l’habitacle aussi. Mais il s’est avéré jusqu’à présent un espace très utilisable pour les gens et leurs nombreuses affaires. L’autonomie en mode électrique est généralement de 34 miles. Il faut un peu moins de 90 minutes pour la recharger de 0 à 80% sur un chargeur public de 7kW, mais une bonne demi-heure sur un chargeur rapide de 50kW – si vous en trouvez un.

Elle rend la vie urbaine particulièrement relaxante, mais elle a le rythme et le confort pour convenir aussi aux longs trajets.

Les prochains mois nous donneront l’occasion de voir si l’E-Pace continue à impressionner dans des situations et des environnements variés, et si ce SUV cossu d’origine britannique peut égaler l’attrait de ses nombreux rivaux de haut calibre.

Deuxième opinion

Venant d’un clan de propriétaires de Land Rover (un Discovery Sport Mk1 avec la prochaine grande découverte antibiotique cultivée sur les sièges arrière), j’ai été stupéfait de voir l’amélioration de l’infodivertissement dans le dernier E-Pace. Ce système Pivi Pro est tellement mieux. Il sera intéressant de voir quels progrès ont été faits ailleurs dans les mois à venir.

Piers Ward

Retour au début

Spécifications de la Jaguar E-Pace PHEV

Spécifications : Prix Nouveau €45,995 Prix tel que testé €51,645 Options Peinture métallisée Hakuba Silver €670, jantes de 20 pouces à rayons séparés gris satiné avec finition diamantée €1240, sièges avant chauffants électriques à mémoire 12 directions pour le conducteur et sièges arrière 40/20/40 avec accoudoir central €350, Pack Technologie €1220, purification de l’air dans l’habitacle €335, système audio Meridian €600, volant chauffant €205, vitres teintées €370, assistance à l’angle mort et moniteur de trafic arrière €360, câble de recharge domestique €300 Données d’essai : Moteur 1.5-litre 3-cyl avec moteur électrique monté à l’arrière Puissance 304 ch à 5 500 tr/min Couple 331lb ft à 1 600-4 500 tr/min Poids à vide 2173kg Vitesse maximale 134 mph 0-62mph 6.1sec Économie de carburant 45.6mpg CO2 197g/km Défauts Aucune Dépenses Aucune

Retour au début