Premier essai de l’Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid


Zero to zero  » est le slogan légèrement autodérisoire qu’utilise Alfa Romeo pour refléter le fait qu’elle passera d’une offre de zéro voiture électrifiée en 2022 à la vente de VE à émissions nulles en 2027. Cette Alfa Romeo Tonale Plug-in Hybrid est le premier pas sur cette voie.

Le groupe motopropulseur de la Tonale Plug-in Hybrid se compose d’un moteur essence 1,3 litre à quatre cylindres turbo de 177 ch qui entraîne les roues avant par le biais d’une boîte de vitesses automatique à six rapports, et d’un moteur électrique de 121 ch qui entraîne les roues arrière.

Ce moteur est alimenté par une batterie de 15,5 kWh, ce qui permet une autonomie impressionnante de 40 km. Tout cela donne une économie combinée et des chiffres de CO2 de 257mpg et 26g/km, ouvrant ainsi le marché des flottes sur lequel Alfa Romeo n’a pas été en mesure de jouer depuis longtemps.

Une grande partie de ce que nous avons expérimenté dans d’autres Tonale est identique ici. Les caractéristiques spécifiques à l’hybride comprennent la possibilité d’économiser la batterie pour une zone à zéro émission, et une fonction de côte en descente qui se maintient à 31 mph et recharge la batterie dans le processus (et qui fonctionne particulièrement bien). La suspension arrière a été réglée pour supporter le poids supplémentaire du système hybride, ce qui contribue à un poids total en ordre de marche de 1835 kg.

Malgré cela, Alfa présente la Tonale Plug-in Hybrid comme le modèle le plus sportif de sa catégorie. Il a certainement un avant vif, et une direction rapide qui peut vous surprendre par sa franchise. Mais je ne suis pas sûr qu’on puisse la qualifier de sportive, surtout parce qu’elle est si lourde.

Elle ne fait que 4,5 mètres de long, mais cette masse domine la dynamique. La tenue de route est un peu statique, et il est difficile d’obtenir un bon flux dans une série de virages, même avec le sélecteur de conduite DNA réglé sur D (pour Dynamic).

Ce poids influe également sur le groupe motopropulseur : on n’a jamais vraiment l’impression d’être dans une voiture de 276 ch. Il n’y a pas de connexion mécanique entre le moteur et le système hybride, et cela se voit. Le logiciel a toujours besoin d’un temps de réflexion pour répondre aux sollicitations du pied droit. Ajoutez à cela une étrange pénurie de couple à bas régime, et l’ensemble du groupe motopropulseur s’essouffle quelque peu.

La conduite à basse vitesse est assez fracassante et donne beaucoup de coups de tête à l’intérieur, mais elle se calme à des vitesses plus élevées et est à son meilleur sur l’autoroute. Ironiquement, compte tenu de son positionnement, c’est dans ces situations de conduite à faible consommation et à faible demande que la Tonale Plug-in Hybrid donne le meilleur d’elle-même.

Elle est moins décevante dans les zones plus rationnelles. L’intérieur est spacieux, les commandes sont bien disposées, claires et faciles à utiliser, l’infodivertissement fonctionne bien, et il y a une bonne visibilité, une position de conduite confortable et un tempérament détendu si vous voulez simplement vous balader.

Sur ce front, Alfa Romeo fait également de gros efforts en matière de qualité, et même si cela ne se vérifiera que sur une plus longue période, la voiture est d’une solidité impressionnante et la finition est excellente.

Une drôle de voiture, donc, la Tonale Plug-in Hybrid. Une BMW X1 xDrive25e est la meilleure en termes de dynamique de conduite et d’intégration de la chaîne cinématique hybride, tandis qu’une Volvo XC40 Recharge joue le jeu de la décontraction mieux que l’Alfa. Alfa se définit comme une marque haut de gamme, et ces deux rivales haut de gamme constituent la concurrence la plus rude.

Dans cette nouvelle ère, Alfa a trouvé beaucoup de nouvelles qualités rationnelles mais semble avoir laissé de côté celles pour lesquelles nous l’aimions au départ. Si Alfa parvient à trouver un meilleur équilibre entre les deux, elle pourrait devenir un acteur sérieux, même si cela ne se produira pas avec cette version particulière de la Tonale.