Volkswagen ID 4 52kWh Pure Life 2022 : essai en France


Qu’est-ce que c’est ?

Le fait que les fabricants commencent à lancer des versions à courte portée de modèles existants témoigne des progrès réalisés par les VE et de l’utilité de leur autonomie. On peut s’attendre à ce que les voitures soient mises à jour avec des packs plus grands Mais Volkswagen semble avoir suffisamment confiance en son ID 4 pour lancer une version moins chère avec une batterie de 52 kWh, appelée « Pure ».

Les chiffres clés sont un prix de départ de €34,995 et une autonomie officielle de 213 miles – €6435 et 100 miles de moins qu’une ID 4 avec une batterie de 77kWh. Par rapport aux voitures conventionnelles, cela ne semble pas être une valeur sûre, mais c’est en fait moins cher que les versions d’entrée de gamme de la Hyundai Ioniq 5, de la Kia EV6 et de la Skoda Enyaq. Elle est également assez bien équipée, avec une climatisation bi-zone, des sièges chauffants, un système d’accès sans clé, un régulateur de vitesse adaptatif et un système de navigation de série.

Mais c’est là que s’arrêtent les avantages de la Volkswagen. La Hyundai et la Skoda ont toutes deux des batteries plus puissantes et peuvent parcourir plus de 250 miles sur une charge. En plus de l’autonomie réduite, la Pure doit faire face à un autre compromis. Elle se contente de 145 ch, ce qui, dans cette voiture de près de deux tonnes, se traduit par un temps de 0 à 62 plutôt lent de 10,9 secondes.

Une mise à niveau vers un moteur de 175 ch est disponible pour un supplément de 1880 €, mais cette prime pourrait avoir un goût un peu amer car l’Enyaq en est équipée de série. La Ioniq 5 de base bénéficie également de plus de puissance.

Comment c’est ?

Nous avons conduit l’ID 4 sous différentes formes dans le passé et nous l’avons généralement apprécié. Il est inoffensif mais pas inerte à conduire et l’ergonomie fondamentale est bonne, mais il y a beaucoup d’agacement de la Volkswagen moderne à affronter, en raison du manque de boutons physiques. Il faut noter que sur cette voiture d’essai, l’écran était assez réactif et n’a jamais mal fonctionné, mais ce n’est toujours pas un système particulièrement intuitif.

La vraie question ici est de savoir si la petite batterie et le petit moteur ne sont pas un compromis de trop. Il n’y a pas deux façons de le dire : 10,9 secondes pour arriver à 62mph, c’est plutôt lent pour tout ce qui n’est pas une voiture de ville à bas prix. Cela dit, le fait d’être électrique atténue quelque peu le choc.

Parce qu’il n’y a pas de moteur qui crie à la pitié lorsque vous le secouez pour progresser, vous pouvez confortablement utiliser toutes les modestes performances offertes. Dans un véhicule électrique, le fait d’appuyer à fond sur l’accélérateur dans une voiture moins puissante offre à peu près la même expérience que le fait d’appuyer à moitié sur l’accélérateur dans une voiture plus puissante. Et comme la puissance est disponible dès le repos, l’accélération de 0 à 30 mph est parfaitement acceptable.

Pourtant, ce n’est pas une voiture rapide et le moteur Performance serait une amélioration intéressante s’il ne rendait pas l’ID 4 plus chère que la Skoda Enyaq. Au moins, le choix d’un moteur plus puissant n’a pas d’impact sur l’autonomie. L’autonomie de 213 miles WLTP s’est transformée en environ 160-170 miles lors d’une journée froide avec beaucoup d’utilisation sur autoroute. Des conditions plus favorables devraient permettre de porter cette autonomie à 180 miles.

Devrais-je en acheter une ?

Cette autonomie est à peu près le minimum que nous attendons d’une grande voiture électrique de nos jours. Elle ne sera certainement pas suffisante pour certaines personnes, et si vous êtes prêt à vous contenter d’une voiture plus petite et moins luxueuse, il existe des alternatives moins chères qui vont plus loin sur une charge, comme la Kia e-Niro ou la MG ZS EV Long Range. Si vous dépensez un peu plus, vous aurez droit à une Hyundai Ioniq 5 ou une Skoda Enyaq équipée de manière similaire.

Sur le marché toujours en croissance des VE, rien d’autre n’offre la même quantité de voiture pour le même prix, mais de nombreuses alternatives s’en approchent et pourraient mieux répondre à vos besoins. Cependant, si une autonomie de 170 miles est suffisante et que vous ne recherchez pas des performances fulgurantes, l’ID 4 offre un bon espace et une bonne qualité perçue, ainsi qu’une dynamique de conduite tranquillement satisfaisante.