BMW Série 5 545e



Il se peut très bien que cela soit déjà arrivé – mais si ce n’est pas le cas, cette semaine pourrait être celle où le groupe BMW vend son millionième véhicule hybride rechargeable.

La firme anticipe le franchissement de cette barrière depuis août 2020, date à laquelle elle a annoncé trois nouveaux dérivés de modèles PHEV pour la gamme Série 5. Grâce à ces ajouts, la populaire 530e peut désormais être proposée dans des carrosseries de type berline et break Touring, ainsi que dans des configurations mécaniques à traction arrière et à quatre roues motrices. Mais il y a aussi l’objet de l’essai routier de cette semaine qui vous incitera à dépenser un peu plus pour votre berline exécutive électrifiée : la 545e à six cylindres.

Toutes les Série 5 à six cylindres sont désormais équipées de série de la transmission intégrale xDrive, de sorte que BMW ne fait que développer un thème technique ici. Malgré cela, on ne peut s’empêcher de se demander quel attrait sportif supplémentaire la voiture aurait pu avoir en tant que conducteur arrière.
Richard Lane | Testé sur route

Avec cette voiture, BMW complète un cercle qu’elle a commencé à dessiner il y a un peu plus de dix ans avec sa toute première Série 5 essence-électrique : la 5 ActiveHybrid de génération F10. Cette voiture combinait un moteur à essence turbo à six cylindres en ligne avec un moteur électrique, mais en 2011, ce moteur électrique ne pouvait développer qu’environ la moitié de la puissance du composant équivalent de la 545e et il tirait du courant d’un bloc de batteries d’une fraction de la taille de celui de notre sujet d’essai. L’autonomie électrique annoncée était de trois kilomètres et demi.

L’ActiveHybrid 5 était un exercice de test sur l’eau – et il s’est avéré suffisamment chaud pour que, au cours de la décennie suivante, BMW se tourne vers la puissance électrique à essence à quatre cylindres pour ses premières vagues sérieuses de Série 3 et Série 5 PHEV portant le nom de 30e. Aujourd’hui, la firme revient à l’idée d’un six cylindres droits soyeux travaillant de concert avec un moteur électrique riche en couple afin d’ajouter plus d’énergie, de dynamisme et de désirabilité à sa gamme de Série 5 électrifiée.

La 545e sera-t-elle la berline de sport de luxe à faible taux d’imposition sur les véhicules de société qui vous incitera enfin à vous brancher ?

La gamme de la Série 5 en un coup d’œil

La gamme BMW Série 5 comprend désormais des moteurs quatre cylindres mild-hybrid à essence et diesel, des hybrides rechargeables essence-électrique quatre et six cylindres, un mild-hybrid à six cylindres en ligne et deux options de performance à moteur V8 à essence. La seule chose qui manque, peut-être ironiquement, est une option traditionnelle à six cylindres en ligne à essence. Là où elle n’est pas de série, la transmission à quatre roues motrices peut désormais être ajoutée en option sur tous les modèles, sauf la 520i.

Les niveaux de finition vont de la SE aux niveaux M Sport, M Performance et M Car.

Quelle voiture ? Le marché des acheteurs de voitures neuves - BMW Série 5